Energies renouvelables : état des lieux

Le 09/11/2004 à 20h00
Lieu: Le Beaujolais
Intervenants:
Gérard Savatier : de l'ASDER (Association Savoyarde pour le Développement des Energies Renouvelables)
Jean Boulet : Ingénieur génie civil chez EDF
Gilbert Achard : Professeur à l'université de savoie
Henri Dupassieux : Adjoint au maire de Chambéry
Alain Ricaud : Gérant de Cythelia
Marguerite Rinaudo : Professeur à l'Université de Grenoble spécialiste de la biomasse, chercheuse au CERMAV-CNRS
Karine Le Diouron : Ingénieur à l'ASDER

Résumé:

    Dans les pays développés, notre course à l’énergie ressemble à la guerre que nous faisons à la perte de temps : toujours pressante, toujours frustrante. Pourquoi la satisfaction des besoins dans ce domaine entraîne-t-elle, à chaque étape, de nouvelles exigences ?
Avons-nous besoin de consommer autant d’énergie ? Avec le premier choc pétrolier des années 1970, chacun a pris conscience qu’un gaspillage énorme régnait jusque dans notre vie quotidienne. Du coup, nous voici enfin conscients que l’épuisement des réserves d’énergies fossiles est inéluctable : 50 ans pour le pétrole, 65 ans pour le gaz. S’y ajoute aussi un souci écologique : de l’avenir de notre environnement dépend le nôtre. C’est comme si l’homme prenait un grand coup de froid.
Et le nucléaire ? Est-il inépuisable ? Certainement non, puisque l’uranium est un minerai.
Où en sont les recherches sur des sources d’énergie non polluantes et abondantes ? Leur coût d’exploitation est-il si grand ? L’éolien est-il si bruyant ? Quels résultats donne-t-il dans les pays où il est bien mis en oeuvre ? L’exploitation de nos déchets organiques ne peut-il pas aussi être une source abondante et facile ? Le solaire n’est-il envisageable que dans les pays ensoleillés ? Que dire des ressources largement méconnues offertes par l’énergie de la mer : houle et marée ?
L’homme a toutes les audaces et de grandes capacités scientifiques et technologiques. Mais comment vaincre la résistance majeure de l’industrie pétrolière et des activités dérivées ? Faudra-t-il une cassure ? Ou au contraire faut-il laisser du temps au temps en ménageant une transition à une difficile révolution des esprits ?


Enregistrement sonore :  [partie 1] [partie 2] [partie 3] [partie 4] [partie 5]
(Aide : 
comment lire ces fichiers ?)

« Retour aux archives