La recherche n'appartient-elle qu'à ceux qui la font ?

Le 23/06/2004 à 20h00
Lieu: Le Beaujolais
Intervenants:
Geneviève Pignarre : Professeur de droit
Marc Louichon : Directeur des Relations Industrielles de l'ECL
Dominique Boutigny : Chargé de recherche au CNRS, physicien au LAPP
Philippe Ghez : Directeur de recherche au CNRS, Physicien au LAPP
Pascal Febvre : Maître de conférence
Martine Bouvard : Professeur de psychologie clinique
Roman Kossakowski : Vice Président du Conseil Scientifique de l'Université de Savoie
Paul Rivier : PDG de Sociétés

Résumé:

    Les sciences, la recherche et la technologie sont au coeur de notre société ; nul ne peut ignorer leur influence sur nos modes de vie, nos systèmes de valeur, notre santé, notre économie, les relations internationales .... sur le moindre petit objet de notre quotidien.
Dans tous les domaines (y compris social, droit, organisation, économie...), la recherche fondamentale nourrit la recherche appliquée. Il est donc aujourd'hui indispensable de la développer avec exigence mais aussi pertinence dans les directions majeures pour un futur partagé.
Les enjeux de la recherche nécessitent une mobilisation très importante de moyens au plan national. Les modalités de cet effort et leur finalité font l'objet d'un débat qui a secoué le monde scientifique depuis plusieurs mois.
Aujourd'hui, la désaffection croissante des jeunes pour les filières des formations scientifiques et technologiques pourrait à relativement court terme compromettre la relève professionnelle dans ces secteurs d'activité. Dans 10 ans, 1/3 des effectifs du CNRS aura fait valoir ses droits à la retraite, la relève ne sera pas suffisante au rendez-vous !
Le premier ministre a approuvé le 5 mars dernier le principe d'une vaste concertation pour la
préparation de la loi de programmation et d'orientation de la recherche qui doit être discutée au parlement à l'automne 2004. Le 7 avril, le nouveau ministre de l'Education Nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a entériné la proposition du Comité d'Initiative et de Proposition présidé par les professeurs Beaulieu et Brézin d'organiser un débat national : les Etats Généraux de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur. Ces états généraux ont lieu, en ce moment, partout en France et notamment à l'Université de Savoie à l'initiative de STEPS. Ils se concluront fin juin 2004 par des synthèses locales ou régionales qui seront transmises au niveau national.
C'est à ce débat national et à ces Etats généraux que nous vous invitons à participer au cours de ce café .

"L'avenir m'intéresse car c'est là que je passerai le reste de mes jours". (O.Wilde)

Affiche de ce café :  [affiche pdf]
Enregistrement sonore :  [partie 1] [partie 2] [partie 3] [partie 4] [partie 5]
(Aide : 
comment lire ces fichiers ?)

« Retour aux archives