Comment aménager les Alpes: erreurs du passé, idées pour le futur

Le 20/11/2002 à 20h30
Lieu: Le Beaujolais
Intervenants:
Frédéric Berlioz : Chargé de mission au SEATM
Michel Gravet : Enseignant à l'Université de Savoie Département Urbanisme et Environnement
Alain Delalune : Ingénieur au Service RTM de l'ONF
Pierre Préau : Professeur émérite Univeristé de Savoie Ancien de l'IEP Grenoble
François Valla : Ingénieur de Recherche au CEMAGREF

Résumé:

    Tout alpin est fier et jaloux de la beauté des montagnes et paysages dans lesquels il vit. Et pourtant, au détour d'une vallée ou sur des pentes vallonnées, on constate que la nature a été gravement abîmée. Les exemples sont nombreux : stations hideuses et bétonnées des années 60, vallées encombrées d'usines polluantes ou de friches industrielles où autoroutes, voies ferrées et routes nationales se disputent l'espace restant, pylônes et lignes EDF prenant un malin plaisir à s'installer sur les plus hauts sommets, remontées mécaniques anarchiques ne laissant pas un lopin de terre inaccessible dans les plus grands domaines. Le sillon alpin est quant à lui sur-urbanisé, et on devine qu'il n'y aura bientôt qu'une vaste conurbation de Genève à Grenoble dont le nombre d'habitants dépassera celui de l'agglomération lyonnaise.

Et pourtant, chacun sait que les Alpes constituent un magnifique jardin naturel qu'il faut protéger des développements incontrôlés. Des initiatives de plus en plus nombreuses voient dans ce sens : création de parcs nationaux et régionaux, remise en état des stations de ski et de leur environnement, projet de ferroutage, aide à l'agriculture de montagne, etc.

Peut -on remédier aux erreurs du passé et à leurs conséquences actuelles ? Ne continue -t-on pas encore aujourd'hui à faire des erreurs ? A-t- on des solutions pour un développement des régions alpines respectueux de l'environnement et viable économiquement ? Venez en débattre au prochain café scientifique du 20 novembre
2002.

Affiche de ce café :  [affiche pdf]

« Retour aux archives