Manipulation des images, un mal inévitable ?

Le 20/03/2002 à 20h30
Lieu: Le Beaujolais
Intervenants:
Gilles Garofolin : Photographe
Fabrice Gauvin : Maitre de conférence en droite à l'Université de Savoie
Claude Jamet : Maitre de conférences, Institut de la communication, Lyon 2, sémiologie des images et des médias d'informations
Patrice Mallet : Rédacteur en chef de TV8 Mont Blanc
Fabrice Neyret : Chargé de recherche en images de synthèse

Résumé:

    Derrière la banalité de l'expression, il est une première interrogation : qu'est-ce que l'image ? On pense généralement que la réponse est d'une telle évidence qu'elle n'appelle pas de longs discours. Pourtant, sans compréhension de ce qu'est l'image, il est bien peu probable que l'on puisse comprendre en quoi elle peut être manipulée et de quelle façon.
L'image est aussi ancienne que l'homme et elle est multiforme. Elle est vraisemblablement dans la tête de notre lointain ancêtre, comme elle est dans la nôtre à l'évocation d'une personne, d'un fait, d'un objet ; elle est dans le langage chaque fois que l'on charge les mots d'une dérivation métaphorique..., elle est enfin matérialisée sur des supports qui de la peinture sur les parois des grottes préhistoriques aux écran d'ordinateurs connaissent une infinie variété. Quel que soit son support, il apparaît que l'image est une façon d'appréhender le monde, celui du monde sensible comme celui des idées, et de communiquer sur ce monde avec autrui. A ce titre elle constitue un système de signes, et comme tout système de signes, elle se substitue à ce monde sur lequel on veut communiquer. La manipulat ion ne commence-t- elle pas avec cette opération de substitution, cette opération de ré-présentation ?

Affiche de ce café :  [affiche pdf]

« Retour aux archives