Les animaux sont-ils suffisamment intelligents pour avoir une conscience et des sentiments ?

Le 17/03/2016 à 20h00
Lieu: Le Beaujolais
Intervenants:

Résumé:

    Les religions et les habitudes ancestrales ont toujours marqué le distinguo entre êtres humains et animaux, l'homme ayant été créé par Dieu à son image, alors que les animaux sont "nés" de l'eau et de la terre. Par exemple, même pour un savant comme Buffon, l'animal n'était qu'un automate. Ainsi, avant l'avènement de la science moderne, on refusait aux animaux la possibilité de rire (Le rire est le propre de l'homme, écrivait Rabelais dans Gargantua), de penser, de concevoir, d'éprouver sentiments et compassion. Mais les progrès récents de l'éthologie cognitive montrent, grâce à des observations souvent étonnantes, que l'animal peut être intelligent, créateur, sensible. Néanmoins, les experts débattent encore pour savoir jusqu'à quel degré s'étend cette intelligence, et si elle conduit, pour les animaux les plus évolués, à l'établissement d'une conscience. Venez débattre avec des spécialistes de nos amies les bêtes pour savoir si votre toutou ou matou préféré est finalement moins bête qu'on ne le dit !


En présence de :
Loïc BERTRAND, agriculteur en élevage bovins lait à Saint jean de Chevelu.
Catherine GERBIER, vétérinaire comportementaliste (diplômée des Ecoles Nationales Vétérinaires Françaises).
Cyrille LIPS, professeur de philosophie.
Glenn YANNIC, biologiste et maître de conférences au LECA (Laboratoire d'Ecologie Alpine) de Chambéry (travaux autour des questions de génétique des populations animales et écologie comportementale).

« Retour aux archives